L’Indonésie et ses Nasi Campur

[lolelove-slideshow id=11]

 

J’aurais pu attirer votre attention avec un titre beaucoup compréhensif et accessible à tous, mais j’ai opté pour un met typique. Un met alléchant, de riz blanc aux saveurs locales, servi ici et là, dans les shacks, sur la rue, sur le pavé des maisons.

 

Lorsque vous partirez pour l’Indonésie, ne suivez pas les recommandations archaïques de vos matantes vous indiquant d’éviter la nourriture de rue… en Indonésie, c’est un must. Lorsque vous crèverez d’envie de casser la croûte, entre deux ascensions de volcans ( on est tous en super forme! ), stationner votre scooter chez un local et encouragez-le, pour un dollar. Il vous offrira un cône de riz, roulé dans une feuille de bananier et agrémenté à votre goût, selon les spécialités de la région: tofu frit, crevettes épicés, curry de viandes ou de légumes, peanuts, etc.

 

Vous avez probablement tous fait l’heureuse rencontre avec Bali dans le film populaire «EAT.PRAY.LOVE». Ça me tiraille un peu, mais je dois avouer que sur celui-ci, ils ont vu juste. L’Indonésie, c’est le pays du recueillement, de la rencontre avec la nature et de ce qu’elle a à nous offrir. Sur ces terres, la nature nous abrite ( hutte en paille ), elle nous nourrit, et nous revitalise ( sport, méditation, contemplation ). Elle est l’objet premier des prières de l’habitant et tient lieu d’offrandes quotidiennes. L’Indonésie se préserve à travers les idéologies de respect de la terre en lesquelles, chaque habitant croit. Elle nous communique la tranquillité et l’écoute de soi. En Indonésie, on retourne aux sources, à l’être primitif que nos pays de l’ouest, ont enseveli dans le superflu. Bref, on reconnecte avec l’essentiel.

 

Wow, on dirait un voyage de moine! Alors que… oh que non mes amis. L’Indonésie, voir l’île de Bali et Lombok, m’ont fait vivre des expériences rocambolesques, qui ont marqué mes mémoires de voyage: la puissance de l’océan, la beauté de son paysage sous-marin, les repas de poissons grillés, les jam sessions noctures, «l’Arak» alcool local préparé à partir de jus de raisin distillé en eau-de-vie auquel on ajoute des graines d’anis ( ouach! ), les soirées jet-set à Kuta, et enfin, ce qui remporte haut la main «la palme d’or de l’aventure»: les balades sur les côtes et entre les rizières, la beauté des villages bouddhistes, avec toujours à vos côtés, votre surf, dans son rack précaire, vous rappelant à quel point la vie est belle et nous devons la maximiser!

 

Criez! Lancez-vous à l’aventure, impressionnez-vous. Estampez vos souvenirs de visages et de sourires…

 

à voir sur l’ïle de Bali: Uluwatu, Nusa Lembergen, Ubud, Volcan Agung

à voir sur l’île de Lombok : Gili Islands

photos par Marie-Ève Cloutier

 

Share