genvieve eats snacks during a hike

En randonnée, je grignote!

Genvieve

J’adore l’automne, et encore plus lorsque je suis dans la nature. Le bruit des feuilles sous mes pieds, l’air frais sur mon visage… les randonnées d’automne me comblent de bonheur. Alors ces temps-ci, mes sorties entre copines ne se font pas autour d’un café, mais bien dans les sentiers. On jase, on marche on respire… et inévitablement, on parle de bouffe !

 

Mes amies sont toujours curieuses de voir ce qu’il y a à manger dans mon sac à dos. J’ai pensé partager avec vous mon plan de match pour avoir du carburant jusqu’au sommet.

 

D’abord, je n’attaque jamais les sentiers sans avoir pris une bonne collation. Sinon, mes réserves d’énergie tombent à plat et mes jambes me crient d’arrêter même si la randonnée ne fait que commencer. Environ 30 minutes avant le départ, je grignote des noix, des fruits séchés, ou encore un smoothie à base de yogourt et de petits fruits que je bois en route.

 

Je ne pars pas le ventre vide, mais pas plus avec un gros repas dans l’estomac. Pas question que la digestion me « vole » l’énergie que j’ai besoin pour marcher.

 

Je bois aussi environ ½ litre (2 tasses) d’eau pendant l’heure qui précède la randonnée. Pas vraiment plus… les toilettes se font rares dans les sentiers !

 

Pendant la randonnée, le secret, c’est d’être à l’écoute de son corps. Celui-ci vous envoie des signaux de faim, de soif et de fatigue qu’il ne faut pas sous-estimer ! Si je pars en randonnée toute la journée, j’alterne entre l’eau et la boisson pour sportifs (de type Gatorade) et je grignote plusieurs petites collations nourrissantes le long des sentiers. Pâte de fruits, noix, fromage, fruits frais, craquelins, yogourt à boire, fruits séchés, crudités… je prends une ou deux petite collation à l’heure. Lorsque nous arrêtons pour prendre un repas, je mange peu. Sinon, je n’ai envie que de roupiller! Je préfère fractionner mon repas en plusieurs collations. L’important est de prévoir des aliments qui contiennent des protéines. Que ce soit du fromage, un œuf cuit dur, un yogourt à boire, des noix, des graines de soya… emportez des collations faciles à manger au gré de votre randonnée.

 

Alors à la manière des écureuils qui se font des réserves, préparez-vous plusieurs petites collations saines à grignoter… ce sont vos jambes qui vont vous remercier !

Share