L’ostéopathie

bebe

 

Pour donner du mouvement à votre corps!

Je suis heureuse de me joindre à l’équipe Lolë en tant que blogueuse afin de vous transmettre une partie de mes connaissances en matière de santé globale via  mon regard ostéopathique.  Mon objectif premier est de vous offrir des chroniques constructives vous informant sur différents sujets reliés à la santé, susceptibles de  faire partie de votre réalité quotidienne.  Pour chacun des sujets traités, j’expliquerai l’utilité et les bienfaits de l’ostéopathie et proposerai quelques trucs et astuces pouvant être mis en application rapidement.

 

Pour cette première chronique, il va  de soi  de préciser en quoi consiste exactement l’ostéopathie.  Bien que cette pratique gagne en popularité depuis de nombreuses années, l’ostéopathie est encore mal connue par beaucoup de personnes.

 

L’Ostéopathie, c’est quoi exactement?

 

Fondée en 1874 aux Etats-Unis par le médecin et chirurgien Andrew Taylor Still, l’ostéopathie est une médecine douce manuelle qui traite le corps dans sa gobalité.  Elle ne s’attarde pas seulement aux symptômes.  Basée sur des connaissances approfondies de l’anatomie et de la physiologie, le travail de l’ostéopathe est de trouver et traiter les causes de douleurs ainsi que des dysfonctionnements de l’organisme.  À l’aide de techniques manuelles spécifiques, elle libère les différentes lésions, blocages, tensions, spasmes ou adhérences pouvant gêner l’harmonie globale du corps et ainsi, remet le corps « au diapason » et lui permet de relancer ses fonctions d’autorégulation.

 

L’Ostéopathie, c’est bon pour qui?

 

Les adultes autant que les enfants, incluant les nourrissons, peuvent consulter un ostéopathe.

L’ostéopathie s’adresse à tous ceux qui souffrent de :

 

-Douleurs cervicales, dorsales et lombaires

-Traumatismes sportifs

-Douleurs musculaires et articulaires aigues ou chroniques

-Céphalées et migraines

-Troubles respiratoires

-Troubles de la digestion : Reflux gastro-oesophagien, lenteur digestive, constipation, diarrhée

-Troubles gynécologiques : Douleurs menstruelles, SPM, trouble de la fertilité, troubles post-accouchement, douleur aux relations sexuelles

-Dépression, anxiété et stress

 

Pour les femmes enceintes : Inconforts reliés à la grossesse et préparation à l’accouchement.

 

Pour les nourrissons : Torticoli congénital, plagiocéphalie (tête plate), pleurs inexpliqués, reflux gastriques, régurgitation, difficulté à téter, otites, trouble du sommeil, retard moteur.

 

Pour les enfants : Retard du langage, problématiques musculo-squelettiques, trouble de la digestion, hyperactivité, problèmes de concentration.

 

 

Un détail à ne pas négliger!

 

Il est important de bien choisir son ostéopathe.

 

L’ostéopathie n’est pas encore reconnue par l’office des professions du Québec.  Il est donc primordial de s’assurer que l’ostéopathe que vous consultez a suivi une formation complète et possède les connaissances et les compétences adéquates.

 

En choisissant un ostéopathe membre du Régistre des ostéopathes du Québec (ROQ) ou de l’Association des ostéopathes du Québec (ADOQ) vous êtes certain de consulter un thérapeute qui a suivi sa formation dans une des trois écoles sérieuses en   ostéopathie, offrant une formation d’un minimum de 6 ans d’étude et respectant également les standards internationaux en matière de formation dans cette médecine douce.

 

Références :

Régistre des ostéopathes du Québec

Association des ostéopathes du Québec

Share