Le voyage spontané…

[lolelove-slideshow id=42]

 

Qui a dit que le voyage devait être absolument préparé, organisé et planifié bien à  l’avance pour être surprenant et amusant?

 

Que ce soit en famille, en amis ou même en solitaire, une escapade urbaine d’un week-end dans une ville autre que la nôtre peut être d’un exotisme dépaysant!

 

Je n’avais jamais été très attirée par Toronto, pourtant je n’y étais allée que trois heures dans toute ma vie! Cependant, ayant pour principe de ne jamais refuser une proposition inusitée, j’ai accepté d’y retourner lorsque le mois dernier, une amie m’a lancé l’invitation. Cette décision fut prise trois jours avant de partir, sans aucune préparation ou planification de faite, sauf la réservation de l’hôtel (payée grâce à des points accumulés sur une carte de récompenses!) Aussi, nous ne disposions que de 36 heures, il fallait donc être efficace dans notre aventure!

 

Finalement, on s’est laissée menée par le vent et l’inspiration, et ce sont présenté à nous de belles rencontres, entre autres, celle avec un grand directeur photo canadien. En amatrices de bonnes bières que nous sommes, et à notre grande surprise, Toronto fêtait aussi la semaine des microbrasseries ontariennes! Évidemment, on s’est régalée de la culture locale! Le lendemain de notre arrivée, soit le jour du départ, après avoir vu un match de tennis universitaire et mangé des sushis avec des Colombiens, nous sommes tombées sur les plus belles boutiques de chaussures de la ville (dans le quartier Trinity-Bellwoods). Heureusement pour nos finances, il n’y avait jamais notre taille quand venait le temps d’en essayer!

 

D’un point de vue économique, si vous ne vous faites pas trop de folies, ce type d’escapade est très accessible…. Parfois, ce n’est pas bien plus cher que quelques jours à la maison où l’on se gâte un peu avec un restaurant, une sortie shopping et un verre ou deux dans un bar.

 

Cependant, si vous partez en voiture et si la place le permet, embarquer des covoitureurs permet de réduire considérablement les coûts de déplacements. Le site Amigo Expres  procure ce genre de service, fiable et efficace. À titre indicatif, il en coûte environ 30 $ par passager pour un aller-simple vers Toronto.

 

Si vos n’avez pas encore amassé assez de « points récompense » pour vous payer une chambre d’hôtel du centre-ville, pensez au B&B et aux auberges de jeunesse. Souvent très bien situées, les auberges jeunesses telles H.I, offrent des chambres privées généralement très propres avec un accès à la cuisine et le petit déjeuner inclus.

 

En terminant, bien que j’étais très heuruesue de re-découvrir Toronto, nous aurions pu choisir d’aller à Sherbrooke, Ottawa ou Boston, et je crois que j’aurais été aussi fébrile. Je n ai jamais cru qu’il fallait aller bien loin pour vivre le voyage, l’état d’esprit de la découverte et l’ouverture à ce qui se présente à nous. Puis, en allant vers les autres, ceux qui habitent la ville, nous en sortons toujours gagnants! Ce sont eux les mieux placés pour nous conseiller sur ce qu’il y a à voir et à vivre de plus authentique et souvent, de moins touristique!  Puis, après tout, l’intérêt de ce genre d’escapade c’est de nous changer les idées, de nous sortir de notre routine et de nous en faire vivre de toutes les couleurs, alors osons sortir de la maison, car il n’y a pas de petit voyage !

Share