Les bols de smoothie : ce qu’il faut essayer absolument!

Comme je suis fanatique des bols de smoothie, je suis parfois un peu surprise quand les gens me demandent ce que c’est.


Que ce soit pour un déjeuner de champions, une collation en milieu de matinée ou un repas bien équilibré (qui n’a pas nécessairement à être sucré), les bols de smoothie sont un moyen agréable et facile d’ingurgiter des tonnes de nutriments en plus de nous rafraîchir lors des chaudes journées d’été!

Bien que souvent confondus avec des bols d’açai ou de la « nice cream » (c’est-à-dire, un mélange de bananes congelées et d’autres super aliments), les bols de smoothie sont en fait beaucoup plus que ça!

Je vais vous apprendre comment créer votre propre bol de smoothie : une création que vous pourrez réutiliser pour les déjeuners, les collations, les dîners et même les soupers. Même si les bols d’inspiration dessert constituent un plaisir sain, j’ai envie de sortir des sentiers battus du gâteau aux carottes et du bol à la citrouille qui pullulent actuellement sur Pinterest et de prouver que vous pourriez techniquement manger un bol de smoothie à chaque repas de la journée, sans faire une surdose de sucre!

Notez que les bols de smoothie (par rapport aux smoothies réguliers) offrent les avantages liés au fait de manger et de mâcher vos aliments, ce qui s’avère être meilleur pour la santé que boire vos calories.

• Mâcher votre nourriture envoie des signaux à votre cerveau indiquant que le carburant et les éléments nutritifs nécessaires sont en route et sur le point de commencer à travailler!

• Plus la nourriture passe de temps dans la bouche, mieux votre langue arrive à en détecter toutes les saveurs. Une fois que cette détection se produit, des messages sont envoyés au cerveau, qui à son tour envoie les sucs digestifs appropriés faire leur travail.

• Contrairement à l’action de boire, manger encourage la production salivaire, ce qui aide à tuer certaines bactéries, contribuant ainsi à une meilleure hygiène bucco-dentaire.

• Des études ont démontré que prendre le temps de mâcher votre nourriture vous aide à conserver la sensation de satiété et d’énergie plus longtemps.

En bref? La nourriture solide présente de nombreux avantages par rapport aux aliments liquides. Les bols de smoothie = solide. Les smoothies = liquide. Les bols de smoothie gagnent cette manche.

Passons maintenant aux choses sérieuses…

1. Choisissez une protéine

bien sûr, les poudres (par exemple, les graines de chanvre, les protéines de pois, les protéines de riz brun, le petit-lait, etc.) fonctionnent bien, mais que diriez-vous de quelque chose de moins conventionnel?

Voici quelques-unes de mes sources de protéines préférées :
• Lentilles rouges ou vertes : cuire à l’avance, puis congeler en portions séparées de ½ tasse (8 grammes de protéines par portion)
• Farine de teff ou de quinoa : le teff a 7 grammes de protéines par ¼ tasse, tandis que le quinoa (qui devrait être trempé et germé avant d’être consommé) en a entre 4 et 5 grammes.
• Yogourt Skyr ou grec : le yogourt Skyr (yogourt islandais) est imbattable avec ses 21 grammes de protéines et seulement 2 grammes de sucre par ¾ tasse. Le yogourt grec est un bon second choix avec 18 grammes de protéines et 5 grammes de sucre pour la même quantité.

2. Choisissez des légumes

il n’y a pas de meilleure option pour manger ses légumes qu’en les mélangeant avec des aliments délicieux qui camouflent totalement « le goût santé » qui ne vous fait pas envie…


• Courge : musquée ou courgette, les deux font très bien. Cuire à la vapeur et congeler en cubes. Elles donnent de l’onctuosité au mélange d’une façon qui rendrait même les bananes jalouses. De plus, vous obtenez en bonus du bêta-carotène.
• Zucchini : un autre ajout qui améliorera la texture de votre bol. Vous pouvez simplement le couper cru, puis le congeler.
• Concombre : un ajout si rafraîchissant par une chaude journée! Ajouté à de l’eau de noix de coco, ça vaut la peine d’essayer!

3. Choisissez des fruits

si vous en avez envie. La plupart des gens considèrent que l’ajout de fruits est une nécessité absolue dans un bol de smoothie. Je ne suis pas d’accord. Par contre, si vous n’avez pas l’habitude des bols de smoothie, il pourrait être préférable de commencer avec une approche plus traditionnelle.


Je préfère quant à moi les options qui ne contiennent pas beaucoup de sucre.
• Baies : wow, c’est si original, non?
• Abricots : frais ou surgelés… mais surtout pas déshydratés!
• Pamplemousse : ajouter un peu de menthe pour un côté rafraîchissant, ou du gingembre pour un coup de fouet!

4. Choisissez une matière grasse

Oui, le gras, c’est bon. Non seulement parce que votre corps en a besoin pour fonctionner, mais aussi parce que cet ajout permettra d’améliorer la texture et le goût du bol.


Nous connaissons tous les beurres de noix, mais que diriez-vous des options suivantes?
• Avocat : divin avec du cacao – encore meilleur avec de la menthe!
• Beurre de noix de coco : la chair de la noix de coco, plutôt que simplement l’huile pure (inclut également la fibre ainsi que de petites quantités de potassium, de magnésium et de fer).
• Chia et graines de chanvre : d’accord, vous avez probablement entendu parler de ces options; parce qu’elles sont extraordinaires, je ne pouvais pas les ignorer!

5. Choisissez un liquide

C’est un bol, mais son contenu doit être bien mélangé.

À part le yogourt, que j’ai déjà mentionné, vous risquez d’aimer :
• Le kéfir : une source encore plus importante de probiotiques par rapport au yogourt régulier!
• Le lait d’amandes/noix de cajou/noix de coco/riz/soja/chanvre : chacun a ses propres avantages et inconvénients. Assurez-vous simplement d’opter pour une option non-sucrée.
• L’eau de coco : mon choix préféré pour sucrer les bols de smoothie verts. Assurez-vous de ne pas en ajouter trop, car la texture sera trop liquide.

Vous désirez quelque chose de plus épais?


Votre mélange doit ressembler à de la crème glacée, pas à de la soupe. Voici quelques ingrédients pour tricher qui épaississent votre mélange à tout coup.

• Psyllium : rempli de fibres; réduit l’appétit et facilite même la digestion.
• Le son d’avoine : là encore, une teneur très élevée en fibres qui conserve la sensation de satiété.
• Graines de lin (moulues) : au-delà de la fibre, les graines de lin contiennent du manganèse, de la vitamine B1 et de l’oméga-3.

Il est temps de garnir! On peut enfin s’amuser…


Céréales
⋅ Meilleure option : gruau de sarrasin germé

Graines/noix
⋅ Meilleure option : les graines de citrouille

Fruits secs
⋅ Meilleure option : mûres blanches

Autres favoris
⋅ Éclats de cacao
⋅ Fruits fraîchement tranchés comme la poire, les nectarines et la goyave
⋅ Flocons/croustilles de noix de coco

Vous voilà maintenant officiellement connaisseur des bols de smoothie!

Voici une sélection de certaines de mes recettes préférées qui vous aideront sans doute à vous y retrouver au début. Bienvenue à votre nouvel arrêt pré et après yoga (#yogafuel)!


Kiki Athanassoulias

Kiki Athanassoulias est diplômée du Rotman Commerce de Toronto et membre de l’organisation sans but lucratif Venture for Canada. Elle a joint Meal Garden, une jeune entreprise de planification des repas axés sur la santé, car cela représente le parfait équilibre entre sa forte passion pour la nourriture et la nutrition et son expérience des affaires et de la formation entrepreneuriale. Aujourd’hui, elle est directrice du marketing et son but est de donner au suivant en aidant les membres de Meal Garden à atteindre un mode de vie équilibré et nutritif. Dans ses temps libres, Kiki aime pratiquer le yoga et écrire sur son blog, Mindfully Edible.


Vous aimerez aussi :

Bol de Smoothie vert et pouding au ProactivChia

On ne boit plus le smoothie, on le mange à la petite cuillère! Le bol déjeuné par excellence : un smoothie d’un côté, un pouding au chia de l’autre.

Share