Longue vie au JO/GA

Nous avons tous des raisons différentes de pratiquer une activité sportive que l’on choisit en fonction de nos besoins, nos attentes, nos capacités physiques, et bien entendu, de ce que l’on aime. Je pense qu’en fonction de votre âge, de ce que vous vivez, de la période que vous traversez, ces affinités sportives évoluent. Pour ma part, j’apprécie particulièrement depuis quelques années la course à pied, mais c’est seulement aujourd’hui, à 30 ans, que je développe un vrai attachement envers cette discipline. Je cours pour me détendre, prendre le temps de réfléchir, me vider la tête, m’aérer esprit.
En parallèle, je pratique le yoga (Hatha et Vinyasa), qui me procure la même sensation de sérénité.
Ma vision du sport est de chercher un bien-être et un équilibre physique et émotionnel. Le bonheur est une fin en soi, avoir un esprit sain dans un corps sain y contribue, sans aucun doute.
En tant qu’ambassadrice Lolë, j’ai eu envie de proposer une activité qui fusionne running et yoga, qui sont pour moi complémentaires. Ils vous emmènent tous deux vers un état méditatif profond, qui vous permet de vous défouler dans la douceur et vous offrir une respiration au milieu d’une journée (d’une vie ?) chargée où l’on n’a pas toujours le temps de souffler. Et c’est ainsi qu’est né le JO/GA. Quel joli concept.

  • JO/GER pour ne plus courir.
  • JO/GER pour arrêter de se dépêcher.
  • JO/GER pour prendre le temps.

J’ai proposé à Alexia, ambassadrice Lolë de yoga Vinyasa et adepte du running également, de me rejoindre dans l’aventure. Nous avons développé ensemble un concept qui intègre le running au yoga, comme s’il s’agissait d’une posture en mouvement. Après quelques postures de yoga Vinyasa en guise d’échauffement, nous partons pour un « run » durant lequel les JO/GI sont invités à se concentrer sur leur respiration, leurs sensations. Chacun écoute son corps et son esprit, profite du moment et du paysage, en pleine conscience. Chacun vit l’instant. L’important est de faire le vide de ce qui nous parasite, pour libérer notre personnalité et notre énergie vitale.

Le JO/GA permet d’initier les runners au yoga, les yogi au running et toute personne qui cherche une pratique sportive qui mette l’accent sur la douceur. Il permet d’améliorer son endurance, travailler son souffle, solliciter ses muscles profonds tout en développant sa souplesse.

Vous finissez un JO/GA avec une sensation d’apaisement, d’équilibre, vous vous sentez reconnecté autant à vous-même qu’à votre entourage. Rejoignez-nous en vous inscrivant sur Facebook Lolë Paris

Pour toutes ces raisons, je lui souhaite, tout comme à vous, une belle et longue vie.

– Elena, Ambassadrice Running


Share