Le manteau Classon revu par l'auteur Mark Lukach

À chacun son terrain de jeu. Presque toute ma vie, le mien a été l’océan : pratiquant le surf sans planche avec mes frères et soeurs quand nous étions gamins; chassant les grosses vagues en Californie, devenu adulte; et maintenant, poussant mes propres enfants vers les vagues.

Ces dernières années, toutefois, j’ai découvert une nouvelle aire de jeu, dans une région qui a envoûté d’innombrables autres avant moi : les montagnes de la Sierra Nevada. Que ce soit la vallée de Yosemite, le lac Tahoe ou l’un des nombreux endroits nichés dans la chaîne, la Sierra Nevada est un véritable paradis sur Terre.

manteau Classon
  • Lake Alpine, Californie.

Le climat de la Sierra Nevada pouvant être éprouvant, un quelconque blouson en duvet ne fera pas l’affaire en hiver. Dans mes démarches pour dénicher le blouson idéal qui me gardera à la fois au chaud et actif cet hiver, je me réjouis de mon nouveau Classon de Lolë.

D’abord, l’élément chaleur. Le Classon est bourré de duvet éthique de qualité supérieure, dans une proportion duvet-plumes de 90/10, soit la plus élevée possible, avec un indice de gonflement de 600. Pour les non-initiés aux aspects techniques du duvet, cela signifie que vous obtenez plus de chaleur, et ce, dans un format plus léger, que ce que vous trouverez parmi la multitude de blousons sur le marché ayant des proportions inférieures. Le Classon ne lésine pas sur les moyens pour procurer la sensation la plus chaude et la plus légère qui soit, afin que vous puissiez demeurer actif tout en restant au chaud.

Passons maintenant à la durabilité. L’extérieur est fait de nylon antidéchirure, un tissu si fiable qu’il entre dans la fabrication de parachutes militaires. La solidité du nylon réside dans ses fils de renfort antidéchirure, tissés dans un motif de hachures pour procurer une résistance maximale. Le Classon vous permet ainsi d’aller explorer en dehors des sentiers battus sans crainte d’abîmer votre blouson malencontreusement. Dans l’hypothèse peu probable d’un accroc, sachez que les fils sont entrelacés à intervalles réguliers afin de limiter les déchirures avant qu’elles ne se répandent.

Il y a plein d’autres attributs aussi : c’est un blouson coupe-vent et déperlant dont le capuchon s’ajuste pour un port sur mesure, et il a une longueur juste au-dessus des genoux. Mais ce que j’adore le plus du Classon, c’est son allure toute en simplicité, voire son minimalisme. Alors que certains blousons semblent se vanter d’être aussi compliqués qu’une combinaison spatiale, on n’a qu’à enfiler son Classon, remonter sa fermeture éclair, et le tour est joué – toutes les fonctionnalités techniques tombent en place sans effort. On ne se mettra quand même pas à consulter un mode d’emploi pour profiter à plein de son blouson ?

manteau Classon
  • Lake Alpine, Californie.

La première tombée de neige dans la Sierra Nevada est imminente, et je compte faire un usage quotidien de mon Classon cet hiver. Peu importe que je sois à pelleter de la neige, à me balader à la recherche de lacs gelés à convertir en patinoires improvisées, ou à faire de la tyrolienne durant le temps des fêtes, le Classon est le blouson qui saura me garder chaud et enjoué pendant que je m’adonne à la conquête de mon nouveau terrain de jeu.


manteau Classon

Mark Lukach est un écrivain, défenseur de la santé mentale, conférencier et enseignant. Son récit My Lovely Wife in The Psych Ward (« ma charmante épouse dans l’asile psychiatrique ») a connu un succès mondial. Ses écrits ont paru dans de nombreuses publications, dont le New York Times, The Atlantic, Pacific Standard et Wired. Il a donné des conférences à travers les États-Unis, dans des entreprises, des universités et des hôpitaux, afin de raconter les antécédents de maladie mentale dans sa famille et aussi pour témoigner de son engagement et de son optimisme. Actuellement, il est le doyen des élèves en neuvième année à l’école Athenian, où il est également enseignant en histoire. Il réside dans la région de la baie de San Francisco avec son épouse, Giulia, et leurs deux fils.

Site Web http://www.marklukach.com/

Instagram http://instagram.com/marklukach

Share